En Chine, PUBG est remplacé par une version plus patriotique pour plaire au Parti Communiste | Andro

  • 时间:
  • 浏览:21

  La version mobile de PlayerUnknown's Battlegrounds est extrêmement populaire, surtout en Chine ! Mais Tencent n'a pas réussi à obtenir une licence du gouvernement pour monétiser le jeu, même après l'avoir modifié pour le rendre moins "gore" et plus conforme aux valeurs culturelles pr?nées par le gouvernement. Bien que Tencent détienne la licence de distribution de PUBG en Chine et en ait fait l'adaptation mobile, le jeu a été développé à l'origine par Krafton, anciennement connu sous le nom de Bluehole, en Corée du Sud. Pas forcément un des pays favoris de la Chine.

  Nos trucs et astuces pour survivre et gagner dans PUBG Mobile

  Reuters cite des analystes de China Renaissance qui auraient déclaré que PUBG comptait environ 70 millions d'utilisateurs actifs en chine, ce qui aurait permis à Tencent de générer des revenus annuels d'environ 1,18 à 1,48 milliard de dollars à partir des achats in-app. Pas étonnant que l'entreprise cherche désespérément à récupérer ces revenus.

  

  Tencent a gagné plus de 100 millions de dollars avec PUBG Mobile mais est retenu en Chine. ? AndroidPIT

  Incapable de tirer profit de PUBG, Tencent a finalement cédé et s'est complètement retiré de la Chine. A la place, les joueurs chinois obtiennent un remplacement approuvé par le gouvernement : "Heping Jingying (和平精英)" ou "Game for peace". Heping Jingying est clairement un PUBG mais avec un air bien plus patriotique. On voit ici la mise en avant des efforts de l'armée de l'air chinoise pour lutter contre le terrorisme.

  Les joueurs de PUBG en Chine ont d'abord paniqué lorsque la nouvelle a éclaté : "PUBG est parti" était l'un des sujets les plus consultés sur le réseau social Weibo, avec plus de 300 millions de clics et près de 90 000 messages. Mais lorsque Heping Jingying a été lancé, beaucoup étaient soulagés de voir les progrès réalisés sur PUBG transférés vers une version du jeu très similaire.